dimanche 11 janvier 2009

Claude Lemesle


Avec Pierre Delanoë, le deuxième auteur fétiche de Joe, Claude Lemesle fait partie des plus grands paroliers français. Sa formidable carrière a commencé grâce à Joe - ils se sont rencontrés en 1966 lorsque Lemesle n'avait que 21 ans. Son talent a tellement frappé Joe et Jacques Plait qu'ils ont invité le jeune parolier à travailler ensemble.

Claude Lemesle collaborait souvent avec Pierre Delanoë - ils écrivaient ensemble et supportaient ensemble les chicanes et de Joe qui les faisait réécrire chaque chanson mille fois. L'été indien, Ça va pas changer le monde, Et si tu n'existais pas, Le café des 3 colombes - voilà juste une petite partie de tubes créés par ce tandem de légende. De temps en temps, Lemesle écrivait seul, et le résultat était toujours aussi parfait: La fleur aux dents, L'équipe à Jojo, La demoiselle de déshonneur, Le Jardin du Luxembourg...


"Joe, tu es connu et méconnu, tu es aimé et sous-estimé. Ton professionnalisme vétilleux et ton manque absolu de confiance en toi t’ont conduit à travailler, retravailler tes chansons et leurs enregistrements sans relâche et ta carrière posthume, qui est le fruit de ta conscience d’artisan et de tes doutes d’artiste, ne dit pas tout de ta personnalité si forte, si riche et si complexe... Maintenant que tu habites ce Nirvana des chansons dont tu parlais si bien, tu dois le vérifier chaque jour de ton éternité. Et tu dois être heureux de voir que tu aides toujours les gens à vivre. Mais moi, il manque une main sur mon épaule..." (Claude Lemesle, février 2000)


liens externes associés
- Claude Lemesle & ses Interprètes Blue Country Mag' 03/11/2015
- Les chansons de Joe Dassin sous la plume de Claude Lemesle Blue Country Mag' 01/04/2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

DEMANDE D'ADHESION AU CLUB INTERNATIONAL JOE DASSIN
Pour devenir Membre du Club, il suffit de remplir et d'envoyer le formulaire ci-dessous. Vous recevrez une demande d'Adhésion à votre adresse postale. Merci et à bientôt,

foxyform